Etude exclusive OpinionWay pour MagasinResponsable.com

« LES FRANÇAIS ET LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX DANS LES COMMERCES »

LES ENSEIGNES ONT ENCORE BEAUCOUP D’EFFORTS A FAIRE POUR RASSURER LES FRANÇAIS SUR LEUR IMPACT ENVIRONNEMENTAL

Que pensent les Français des efforts menés par les enseignes du commerce en matière de protection de l’environnement ?

Magasinresponsable.com, le portail des initiatives environnementales du commerce en France, et l’institut OpinionWay ont cherché à comprendre et analyser l’opinion des Français sur le sujet. Les consommateurs font-ils attention aux conséquences de leurs achats sur l’environnement ? Comment jugent-ils les politiques environnementales des enseignes ? Quelles sont leurs attentes ?


Il apparait que si les Français sont soucieux de réduire leur empreinte écologique lors de leurs achats et s’estiment bien informés sur les comportements à adopter, ils sont plutôt dubitatifs vis-à-vis des actions menées, de la sincérité et de l’engagement des enseignes du commerce en matière de protection de l’environnement. 

L’ensemble des supports de cette étude est disponible en téléchargement libre ci-dessous :

Communiqué

Infographie

Résultats détaillés

Synthèse

Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante :
« Etude OpinionWay-MagasinResponsable.com : les Français et les enjeux environnementaux dans les commerces » et aucune reprise de l’enquête ne pourra être dissociée de cet intitulé.

DES FRANÇAIS SOUCIEUX DE L’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DE LEURS ACHATS ET QUI CULPABILISENT LORSQU’ILS JOUENT LES MAUVAIS ÉLÈVES

Globalement, les Français estiment avoir une bonne connaissance des pratiques responsables à mettre en œuvre. 76% affirment ainsi savoir par quels gestes ils peuvent réduire leur impact environnemental lors de leurs courses

D’ailleurs, la quasi-totalité des Français se déclarent attentifs à leur propre empreinte environnementale : 94% affirment ainsi réaliser fréquemment au moins 5 gestes contribuant à la protection de l’environnement lors de leurs achats. En tête : acheter des produits alimentaires de saison (89%), prendre en compte l'origine géographique (ou de production) des produits achetés (76%) et vérifier la réparabilité ou la recyclabilité des produits (72%). 

La pollution liée à l’emballage joue également un rôle dans l’acte d’achat : 88% des Français limitent leur usage de sacs plastiques à usage unique, 64% prennent en compte le type d’emballage et 55% achètent des produits en vrac.

Preuve que la marche vers des achats durables est enclenchée, 72% des Français ressentent de la culpabilité lorsqu’ils achètent un produit qui ne respecte pas l’environnement (40% d’entre eux en ressentent souvent ou systématiquement).

Un sentiment principalement partagé par les femmes (77% contre 68% des hommes), et chez les jeunes de moins de 25 ans (82% contre 69% pour les 65 ans et plus) 

Graph 1.png

POUR SEULEMENT 10% DES FRANÇAIS, LES EFFORTS DES ENSEIGNES CORRESPONDENT AVANT TOUT A UNE DÉMARCHE SINCÈRE 

Près de 2/3 des Français (64%) déclarent être mal informés sur ce que font les enseignes du commerce en matière de protection de l’environnement. Un manque de communication qui entraine de la méfiance : une majorité (59%) n’a ainsi pas confiance sur les informations diffusées par les enseignes du commerce concernant leurs démarches en la matière (dont 13% n’ayant pas du tout confiance).

Graph 2.png

Ainsi, lorsqu’on interroge les Français sur leur lecture des efforts des enseignes du commerce en matière de protection de l’environnement, seuls 10% pensent qu’il s’agit d’un engagement sincère. Pour les 89% restants, ils s‘agit plutôt de répondre à un intérêt ou une contrainte : 33% jugent qu’il s’agit d’une stratégie d’augmentation des ventes, 26% que c’est une volonté d’agir par rapport à la concurrence, et 30% estiment que ces efforts répondent à des obligations légales.

Graph 3.png

A peine plus d’un Français sur deux (55%) considère que les efforts des enseignes réduisent significativement leur impact environnemental (et seulement 1 sur 10 est tout à fait d’accord avec cette affirmation.)

Si les Français portent donc un regard sévère sur la sincérité des enseignes, ils reconnaissent paradoxalement ces efforts comme impératifs : 79% des Français estiment qu’ils sont indispensables pour lutter contre la crise environnementale actuelle. Selon les consommateurs, les efforts d’une enseigne du commerce ont avant tout des vertus éducatives : entrainer positivement l’ensemble des acteurs économiques (73%), contribuer à rendre les comportements des consommateurs plus responsables (72%), faire de la pédagogie sur la consommation responsable (70%), ou encore participer positivement à l’évolution de la société (70%).

DES BOUTIQUES BIO AUX PURE PLAYERS, 
AUCUNE ENSEIGNE N’OBTIENT GRÂCE AUX YEUX DES FRANÇAIS 

Les enseignes non-alimentaires déçoivent les Français

Lorsqu’on segmente le ressenti des Français par type d’enseigne, ce sont les enseignes non-alimentaires qui sont le moins bien perçues, à savoir les commerces spécialisés, les centres commerciaux, les commerces de mode et les enseignes de commerce sur internet. Si respectivement 75%, 72%, 66% et 65% des Français estiment qu’ils font des efforts, ils sont cependant considérés comme faibles par une majorité.

Graph 4.png

Sur ces chiffres, seuls 11% des Français estiment que les commerces spécialisés font beaucoup d’efforts ; 12% partagent cet avis concernant les centres commerciaux, 9% à propos des commerces de mode et 10% à propos des enseignes du commerce.

Concernant les enseignes alimentaires, ce sont les boutiques bio, dont l’image et la réputation reposent justement sur des pratiques équitables et écologiques, qui selon eux font le plus d’efforts en matière de protection de l’environnement (90% jugent qu’ils font des d’efforts). C’est également le seul type de commerce reconnu par la majorité comme faisant beaucoup d’efforts (56%). Les marchés sont également bien perçus, sans doute de par leur aspect local et plus personnel : 87% estiment qu’ils font des efforts, dont 38% beaucoup d’efforts.

 

La proximité ne va pas toujours de pair avec une faible empreinte environnementale. Ainsi, les commerces indépendants de centre-ville sont à peine mieux perçus que les supermarchés et les hypermarchés : 84% des Français estiment que les commerces indépendants de centre-ville font des efforts, contre 80% pour les supermarchés et 78% pour les hypermarchés.

Pour 38% des Français, les enseignes n’adopteront jamais un fonctionnement respectueux

 

 

Les Français sont assez pessimistes sur l’engagement futur des enseignes du commerce pour l’environnement. 38% des interviewés estiment que les enseignes n’adopteront jamais un fonctionnement respectueux de l’environnement.

 

Seuls 16% de la population estiment que c’est déjà le cas.

ÉCONOMIE CIRCULAIRE, RÉDUCTION DES EMBALLAGES ET DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE : ZOOM SUR LES PRINCIPALES ATTENTES DES FRANÇAIS

Des consommateurs en demande d’action sur les sujets du quotidien…

Quels sont les domaines à développer en matière de protection de l’environnement ? C’est l’économie circulaire qui est citée dans 45% des réponses (limiter les déchets, favoriser le recyclage et la réutilisation…) ainsi qu’une offre éco-responsable (40%).

Suite à l’interdiction des sacs en plastique jetables en 2017, et plus récemment l’interdiction progressive de plusieurs produits en plastique à usage unique (cotons-tiges, gobelets, touillettes, etc.), la communication sur les enjeux liés aux déchets plastiques semble avoir porté ses fruits. Ainsi, leur réduction est devenue une urgence pour la majorité des Français : 52% citent la réduction du plastique comme l’une des priorités des enseignes du commerce en matière de protection de l’environnement

Graph 5.png
Graph 6.png

Le retour au local par l’approvisionnement en circuit court (51%) ainsi que la réduction du nombre d’intermédiaire dans la chaine de production (42%) sont également des priorités selon une grande partie des Français.

… moins concernés par les enjeux plus larges

Les enjeux énergétiques sont moins cités, sans doute car ils touchent moins directement les consommateurs. La transition énergétique n’est ainsi perçue comme le domaine où les enseignes du commerce devraient œuvrer en priorité que par 14% des Français, loin derrière les autres secteurs. Concrètement, seuls 25% des Français mentionnent la limitation de la consommation énergétique des magasins ou la production d’énergie renouvelable par les enseignes, 11% citent l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques dans les parkings, et 9% la limitation du nombre de meubles réfrigérés dans les magasins.

LES FRANÇAIS PRÊTS AU BOYCOTT DES ENSEIGNES

La demande actuelle pour une transformation du secteur du commerce n’est pas anecdotique et pourrait être suivie de réelles conséquences pour les enseignes.

 

Ainsi, 64% des Français se déclarent aujourd’hui prêts à boycotter une enseigne qui ne ferait pas suffisamment d’efforts en matière de protection de l’environnement.

Graph 7.png

Parmi les publics les plus aptes au boycott environnemental, on trouve au premier rang les jeunes. 6% des Français âgés de 18 à 24 ans déclarent déjà boycotter une enseigne dont la politique environnementale ne répond pas à leurs attentes (contre 3% pour l’ensemble des Français). De plus, 20% d’entre eux affirment qu’ils seraient certains de boycotter une enseigne si jamais ses efforts n’étaient pas suffisants (contre 15%).

 

Les habitants de grandes villes sont davantage susceptibles d’actions de boycottage : 65% des habitants de villes de plus de 100 000 habitants hors région parisienne y seraient prêts, ainsi que 66% des habitants de la région parisienne.

METHODOLOGIE DE L’ETUDE

Etude réalisée, les 8 et 9 janvier 2020, auprès d’un échantillon de 1008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été réalisées par questionnaire autoadministré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview).

CONTACTS PRESSE

Presse & Cie I Laetitia Munoz
06 20 49 90 39 I lmunoz@presse-cie.com

iloveretail.fr I Mike Hadjadj

06 27 30 52 08 I mike@iloveretail.fr

A propos de MagasinResponsable.com

Lancé par Perifem en 2019, MagasinResponsable.com est le premier portail de curation de contenu destiné à réunir l’ensemble des initiatives et réalisations environnementales des distributeurs exerçant leur activité en France autour de 6 domaines d’actions clés : la transition énergétique, la transition écologique, l’économie circulaire, la lutte contre le changement climatique, l’offre éco-responsable et les relations avec les filières.

www.magasinresponsable.com

A propos de Perifem

Perifem est l’association technique du commerce et de la distribution, qui regroupe les principales enseignes de la grande distribution, du commerce spécialisé, les gestionnaires des Centres Commerciaux et leurs partenaires offreurs de solutions. Cette association professionnelle Loi 1901, interlocuteur reconnu des pouvoirs publics depuis plus de trente ans, œuvre pour l’amélioration des surfaces commerciales dans les domaines du bâtiment, de l’énergie, de l’environnement, de la sécurité, de l’équipement et des nouvelles technologies. Perifem décrypte la réglementation, permet le partage d’expérience et d’informations, le défrichage d’innovations et identifie les problématiques opérationnelles pour y apporter les réponses les mieux adaptées.

www.Perifem.com

 

A propos d’OpinionWay

Créé en mars 2000, pionnier de la digitalisation des études, OpinionWay est un acteur majeur de l’innovation dans les études marketing et opinion. Sa vocation consiste à rendre le monde intelligible pour agir aujourd’hui et imaginer demain. La société intervient dans de nombreux domaines comme la compréhension des marchés, les problématiques de marques, le développement de produits et de services, etc. auprès de cibles BtoB ou BtoC pour des clients à forte notoriété. OpinionWay est membre actif d’Esomar et développe une politique RSE depuis 2007.  Il est certifié depuis 2009 ISO 20252 par l’AFNOR et membre de CroissancePlus.

www.Opinion-Way.com